Monday, October 30, 2006

Since The Clientele Got Over Me

Voyage dans le temps avec The Clientele. Ce groupe formé en 97 à Londres, propose un voyage rétro dans la pop des années d'avant que je sois né (60, vers la...). Ambiances flottantes, planantes parfois, mélancolie, effets de guitare que l'on avait pas entendu depuis longtemps et qui revendiquent clairement leur héritage, voix douce et murmurante qui peut quand même évoquer tour à tour les Bee Gees, Cat Stevens et Gomez ...

Personnellement j'ai commencé par la fin en découvrant leur petit dernier "Strange Geometry" en calbute dans ma chambre d'hôtel à Washington il y a exactement un an ... scotché sur ma chaise, le jet lag aidant j'ai écouté en boucle toute la nuit. J'ai poursuivi la démarche avec 'Suburban Lights' (2000) tout aussi intéressant.


Pour fêter le premier anniversaire de la découverte de The Clientele par Distance voici qui finiront, je l'espère, de vous convaincre :

" Juliet
I get on my knees
Speaking in tongues
Of washed out sun and
Perfect clarity
But I get so delerious
I think my sides will split
Standing on the sidewalk
Sometimes it's as if ... "

The Clientele - Since K Got Over Me (link removed)

" When I look back at this there's nothing to grasp, no starting point,
I was inside an underexposed photo from 1982
but I was also sitting on a bench in Haringey,
strangest of all was the feeling of 1982,
dizzy illogical as if none of the intervening disasters and wrong turns had happened yet.
I felt guilty and inconsolably sad.
I felt the instinctive tug back, to school;
the memory of shopping malls, cooking, driving in my mothers car,
all gone,
gone forever. "

The Clientele - Losing Haringey (link removed)

" Butterflies with gilded wings this morning
Touched the red sun and the rain
On the bridge the workers pass in threes and fours and
fives
To my sleeplessness
Reflections after Jane "

The Clientele -Reflections After Jane (link removed)


Procurez vous ces merveilles !!!

2 comments:

Ada said...

J'aime beaucoup The Clientele aussi. Moi aussi je les ai découverts sur le tard, avec Strange Geometry. Par hasard, parce que j'aime bien écouter des groupes que personne ne connaît. Depuis j'ai aussi écouté The Violet Hour (pas encore Suburban Lights mais ça va venir), et je ne change pas d'avis, ils sont brillants ces gens-là. Pop aérienne, impeccable.

Distance Has The Way said...

Ada, je ne peux qu'etre en phase ils sont geniaux ! merci pour ton passage et commentaire !