Friday, February 09, 2007

Midlake - Rock and Roll Hotel - 07 Fevrier 2007

Mercredi soir c'était récré, après une longue journée de labeur et une lutte incessante contre un froid glacial rendez vous sur H Street, au Rock and Roll Hotel pour voir Midlake dans un de ces premiers shows de la tournée US.

Le Rock and Roll Hotel est une petite salle (400 places) fort sympathique à l'écart du centre de Washington. C'est vrai que le coin semble pas trop animé et qu'on se demande un peu ce que vient faire ce club coincé entre un immeuble en état de décomposition avancée et une église adventiste du 12ème jour ...


Trois prestations ce soir : The Receiver, St Vincent et Midlake

The Receiver : pas vu cause arrivée tardive, faut que je fasse un peu de recherche pour voir ce que ça vaut ...

St Vincent : J'avais loupé la belle Annie lorsqu'elle ouvrait pour Sufjan lors de son dernier concert parisien, donc c'est une super occasion de rattrapage.

La belle membre des Polyphonic Spree se présente sur scène dans une petite robe noire du plus bel effet, elle porte une paire de lunette énormes (hommage à Annie Hall dit elle), son set est vraiment excellent (trop court) et ses compos assurent grave.

Elle commence par "Marry me", je me dit : "vas y dit mon nom steuplé ..." mais non l'heureux elu est un certain John (si je l'attrape celui la). Elle dégage un présence incroyable ... son chant, ses arrangements guitare et son coup de grosse caisse au pied donne à la prestation un coté femme orchestre qui m'a un peu fait pensé à Andrew Bird ...

St Vincent - Paris is Burning (link removed)

La salle est vraiment petite, comme la scène d'ailleurs. La proximité des artistes permet même de se retrouver voisin de pissotière avec le chanteur de Midlake :) ... seul bemol un autre concert a lieu en simultané au premier etage de la salle, entre les chansons on croit entendre de la techno Allemande ...

Midlake : prépare son set et semble avoir toutes les peines du monde à faire rentrer tout le matos sur scène. Lorsqu'ils commencent enfin la salle est bondée.

C'est le cinquième concert de la tournée américaine pour un groupe qui il parait n'est pas vraiment un habitué des prestations Live. Ils sont pourtant plutôt décontractés et passent en revue pratiquement tout les titres de "The Trials of Van Occupanther", deux titres de leur premier album et un titre en préparation 'Children of the Ground'.

L'ensemble se tient bien, section rythmique est impressionnante, le bassiste tourne le dos a la scène pratiquement tout le concert mais ses plans apportent la touche qui caractérise le son Midlake. Les 5 garçons donnent de la voix simultanément pour faire monter les morceaux en puissance. Les solos de guitare son impressionnants de simplicité et d'efficacité et le chanteur/compositeur Tim Smith a du charisme ...

On peut pas dire que la salle s'enflamme des tonnes mais il y a de place pour ça (peut être lors du prochain concert parisien du groupe le 20 Avril au Trabendo) ... un très bon moment tout de même !

A la fin du concert on retrouve Midlake en train de vendre ses t-shirts en main propre et la petite Annie Clarke remballer amplis et guitare dans le coffre de sa voiture ...

J'ai longtemps hésite à enfiler le masque de panthère pour faire le con....



La setlist de Mercredi soir :

We Gathered In Spring
Roscoe
Van Occupanther
Bandits
In This Camp
Balloon Maker (link removed)
Some of Them were Superstitious
Children of the ground
Young bride
Chasing After Deer
Head Home (link removed)

encore
It Covers The Hillsides
Branches

PS : J'ai lu que Jason Lee de l'excellente série My Name is Earl avait fait partie du groupe a un certain moment ... ça me rend ce groupe encore plus sympathique ...

2 comments:

indieboytraqueur said...

T'es aux Etats-Unis? ça m'épate!

Distance Has The Way said...

une petite semaine et puis s'en va ... je suis deja de retour ...