Thursday, November 23, 2006

Lambchop - Le Bataclan - 17 Novembre 2006

Dans la mouvance de MrMeuble, je pense qu'un concert de Lambchop en hiver serait incongru. L'automne est la et c'est à ce moment que le mélomane pourra le mieux apprécier ce genre de concerts, comme les glaces en été ou la raclette en hiver...

Bref, jeudi dernier au bataclan on se pressait (enfin pas tant que ca vu le nombre de places qu'il restait) pour voir la bande à Kurt Wagner ... la soirée intitulée "An Evening with Lambchop, The Dafo String Quartet and Hands Off Cuba" s'annonçait fort intéressante.

Rien à voir avec l'ambiance de la semaine dernier pour Sufjan où la pré-hype Parisienne voire Orléanaise avait fait le pèlerinage. Une audience beaucoup plus sage voire bigarrée (j'aime bien ce mot mais je suis sur qu'il n'est pas adapté au contexte - néanmoins j'ai envie de l'utiliser ce soir) était déjà dans la sale lorsque Hands Off Cuba a commencé son show sur un coin de scène - un expérience plutôt bruitiste mais cosmique.

Wagner s'installe sur sa sacro-sainte chaise en paille accorde sa gratte et attend gentillement que les jolies filles du Dafo String Quartet (une idée ça ... les faire jouer en string un de ces 4 :) finissent leur intro.

Le concert début avec Paperback Bible un des titres du nouvel album (sans doute celui ou l'on entend le plus l'apport de Hands Off Cuba), d'entrée ca impose un certain niveau de jeu. Au sujet de cette chanson je ne saurais conseiller aux endormis d'aller faire un tour sur le site d'IndieBoy qui nous a livré peu après le concert une explication de texte excellente.

Bref ... je suis assez mauvais pour raconter un concert et en plus je connais pas le nom de toutes les chansons : je peux juste vous dire qu'il y a eu un peu de tout mais surtout du dernier album Damaged on a eu du Nixon et du How I Quit Smoking tout était parfait ... sauf l'absence de Is a Woman qui est vraiement un mythe pour moi ...

Deux remarques périphériques :

- j'adore ce groupe pour les mélodies, les paroles, le rythme et la basse mais surtout pour la putain de voix de Kurt Wagner. Sa manière de passer d'un murmure limite bougonnant à un cri rageur tout en maitrise m'impressionne j'adore aussi l'arrangement sonore nature de la voix ou le travail du chanteur pour faire passer entre ses phrases et mots les petits sons périphériques que sa bouche peut émettre.

- Vu les sales photos que j'ose vous livrer, j'ai pris la décision d'embarquer un vrai appareil photo ce soir la, final je me suis fait chier a essayer de lui faire prendre autre chose que des traits de spots entourés de noir ... pas franchement une réussite hein ? n'empêche que quand j'ai vu ca tranquille sur mon écran ben j'ai pensé à Bacon et je me suis dit qu'il y avait comme une connexion entre les deux oeuvre et pas seulement parce que Wagner me fait penser à une de ses peintures quand il balance sa tete en arrière les yeux fermés ...


Les gars ont eu la gentillesse de passer dire bonjour à la fin du show ce qui m'a permis de faire ma seule photo potable de la soirée ;) - en plus on voit enfin ce qui est écrit sur sa sempiternelle casquette !

....me faites pas croire que ce gars la ne boit que de l'eau ....

Vous pouvez écouter un peu ici ...

Lambchop - Is A Woman (link removed)
Lambchop - The Decline of Country and Western Civilization (link removed)
Lambchop - A Day Without Glasses (link removed)
Lambchop - Beers Before The Barbican (link removed)


Offer Lambchop to your mom for Christmas !

Sinon moi j'ecoute Idaho ce soir et c'est vachement bien et toi ?

9 comments:

Anonymous said...

D'hab il a une casquette rouge, je sais pas si c'est un détail intéressant...

indieboytraqueur said...

ça s'améliore, ça s'améliore...bon, pour les photos, c'est pas encore ça effectivement, mais je remarque que tu commençes à prendre tes dispositions de journaliste blogueur expérimenté (l'appareil photo, manque le carnet de notes à la Bopper pour te souvenir du nom des chansons). La dernière photo de Kurt Wagner est super, j'avais pas vu qu'on pouvait l'agrandir pour voir la casquette! Dommage que ce n'était pas plein, tout cela est triste (nouvel album passé aux oubliettes), Maximilian Hecker aussi, mercredi, c'était loin d'être plein. Sinon pour répondre à ta question sur 'vous écoutez quoi ce soir?', ben hier soir, j'ai écouté Melpo Mene suite à l'ultime post de Spleendid, et c'est splendide (~ Elliott Smith suédois, un peu de Peter von Poehl en moins chiant)...@ + et merci pour ce compte-rendu de concert, je n'ai jamais vu Lambchop.

Distance Has The Way said...

Anonyme > tres interressant en effet :)
indieboy > Merci pour les encouragements mais je ne t'arrive encore pas au petit doigt ... c'etait mon deuxieme Lambchop franchement ca vaut le detour ... faut que j'ecoute ton Melpo Mene !

JFred said...

Un somptueux concert en effet !

Hum, mes photos étant toutes aussi navrantes que les tiennes, je me suis permis d'emprunter le bô portrait que tu as fait pour mon report [en te créditant, bien sûr, on n'est pas des chiens]. Si cela te dérange fais le moi savoir, je l'enlèverai tout de suite.

Merci et bravo pour ton boulot!

JFred.

Kadi said...

Il n'y a pas mieux que l'hiver pour apprécier un bon concert =D Merci pour ce petit compte rendu, je n'ai jamais eu la chance de voir Lambchop sur scène mais en tout cas, ça me tente bien...
Bravo!
out of context : j'écoute Uzi & Ari, mon coup de coeur de cette fin d'année, un régal...

Meuble said...

hé merci pour la petite pub! Je connais que peu Lambchop (seulement Aw C'Mon + No You C'Mon) alors ce post est nickel pour continuer mon initiation !

Distance Has The Way said...

JFred > je t'en prie elles n'appartiennent qu'a Wagner ... merci pour le lien :)
Kadi > merci pour tes encouragements.. le Melpo Mene d'indieboy m'a deja donné une claque alors je n'ose meme pas imaginer ton Uzi & Ari :)
MrMeuble > enjoy, j'ai été inspiré par ton post :)

JFred said...

Miciiiiiiiiiiiii !!!

cialis said...

In principle, a good happen, support the views of the author